« Biens mal acquis »: un fils du président du Congo mis en examen en France pour « blanchiment »

AFRIQUE

Un fils du président du Congo a été mis en examen en décembre dans l’enquête sur le vaste patrimoine en France de la famille Nguesso, a appris vendredi l’AFP de source proche du dossier, confirmant une information de Challenges.


Denis Christel Sassou Nguesso, 45 ans, a été mis en examen pour blanchiment par le juge d’instruction Dominique Blanc, chargé de la principale enquête dite des « biens mal acquis », sur des soupçons d’acquisition frauduleuse de patrimoine de familles dirigeantes africaines, selon cette source.
Député d’Oyo (nord), fief de son père Denis Sassou Nguesso qui cumule 36 ans à la tête du Congo, Denis Christel a été jusqu’en 2016 la deuxième personnalité de la puissante Société nationale des pétroles du Congo (SNPC).


Dans un rapport rendu public en août dernier, l’ONG britannique Global Witness l’a accusé d’avoir détourné à son profit plus de 50 millions de dollars des fonds publics en 2014.
Denis Christel Sassou Nguesso est le premier membre de la famille à être poursuivi dans ce volet de l’affaire depuis une première série de mises en examen en 2017, notamment pour des faits de recel et blanchiment de détournement de fonds publics.

Lire la suite ...