Angola: Mota-Engil remporte un contrat de 280 millions € pour la réhabilitation d’un corridor vers la RDC

MONDE

(Agence Ecofin) - En Angola, la filiale locale de Mota-Engil va réhabiliter plus de 306 km de la route nationale EN230 qui débouche sur la République démocratique du Congo. Les travaux, exécutés avec le partenaire local Omatapalo SA, s’étaleront sur 18 mois pour un montant total de 280 millions d’EUR.

Mota-Engil a annoncé lundi avoir signé, via sa filiale en Angola, un contrat d'environ 280 millions d’euros pour la réhabilitation de la route EN230 entre les villes angolaises de Muamussanda et Saurimo. Les travaux seront réalisés en partenariat (50/50) avec l’entreprise locale Omatapalo, SA. 

Dans un communiqué adressé à la Securities Market Commission (CMVM), Mota-Engil a déclaré que les travaux commenceront immédiatement. Ils sont prévus pour durer 18 mois.

La portée du chantier comprend également la réalisation d’une nouvelle voie de contournement de 39,5 km au niveau de Saurimo, ce qui portera le linéaire total du projet à 306,5 km. 

Mota-Engil, qui a récemment établi un partenariat stratégique avec le groupe public chinois Acom, souligne que l'EN230 est un axe stratégique en Angola, puisqu’il relie Luanda à la ville de Saurimo, traverse les provinces de Bengo, Kwanza Norte, Malange, Lunda Norte et Lunda Sul et débouche sur  la République démocratique du Congo.

En tant que tel, il constitue un corridor logistique essentiel « pour soutenir le développement de l'activité économique du pays, avec un accent sur les activités agricoles et minières ».

Romuald Ngueyap