Nicolas Abel Bayona Ba Meya : le « père » de la procédure pénale congolaise

PORTRAITS

Nicolas Bayona Ba Meya est né le 25 novembre 1938 à Voka, Bas-Congo, Congo belge. Il a étudié les sciences humaines au petit séminaire de Kibula au Collège Notre-Dame de Mbanza-Mboma de 1952 à 1960.

Après ses études secondaires, il ira poursuivre des études universitaires en Droit à l’Université de Lovanium d’où il sortira diplômé en 1964.

En 1969, il obtiendra son doctorat en droit de Lovanium et devint professeur puis doyen de la faculté de droit du campus de Kinshasa de l'Université nationale du Zaïre (anciennement Lovanium) en 1971.

En parallèle de sa carrière scientifique, le doyen BAYONA sera nommée juge à la cour d'appel de Lubumbashi puis juge à la Cour suprême de justice dont il assumera les fonctions de premier président de 1975 à 1983.

En mars 1996, le Doyen Honoraire Bayona sera nommé président de la Commission nationale des élections, organe chargé d’assurer la mise en place d’élections libres au plus tard en 1997 au Zaïre, dans le cadre de la transition démocratique du président Mobutu Sese Seko.

Tout au long de sa carrière scientifique et professionnelle il occupera également les fonctions de ministre de la Justice et de président de la Commission Permanente de Réforme du Droit congolais.

Il s’est éteint le 26 août 1998 en laissant derrière lui plusieurs héritiers scientifiques dont le professeur LUZOLO Bambi Lessa Emmanuel.

 

La Rédaction/Leganews.cd