Depuis la découverte des cas du COVID-19 en RDC, les autorités congolaises tant nationales que provinciales ne cessent de prendre des mesures face à cette pandémie. Il s’agit du Président de la République, du Premier ministre, des Ministres nationaux, des Gouverneurs de province ainsi que de certaines autorités urbaines et municipales.

En pleine crise sanitaire mondiale, le Président de la République Démocratique du Congo a , à l'instar de plusieurs de ses homologues à travers le continent et le monde, décrété l'Etat d'urgence pour faire face à l’épidémie de COVID-19.

Le Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur, sécurité et Affaires coutumières a pris ce mardi 31 mars un arrêté interdisant à toute personne, sans qualité, ni droit d’acquérir, de distribuer ou des porter des uniformes, tenues et/ou accessoires des Forces de Défense, de l’Ordre et des services de sécurité, ou tous autres effets similaires, sous peines des sanctions pénales.

Face à la pandémie mondiale du corona virus, le Chef de l'Etat de la RDC, Felix Tshisekedi a pris des fortes mesures de prévention, à l'instar des nombreux pays. On peut notamment mentionner, entre autre:  la fermeture, pour 4 semaines des écoles, universités, lieux de culte, bars, bistrots; la suspension des vols pour 4 semaines , en provenance des pays à haut risque., etc.