Le Pasteur Pascal Mukuna restera en prison jusqu’au début de son procès

JUDICIAIRE

C’est ce que vient de décider le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe statuant sur la détention préventive de l’évêque Pascal Mukuna.

Le Tribunal n’a pas fait droit à la demande de liberté provisoire de l’inculpé et a décidé de prorogé de 15 jours sa détention.

Ce dernier avait été placé en détention préventive le 14 mai suite au mandat d’arrêt provisoire émis par le Procureur contre lui.

Il est poursuivi en justice suite à la plainte de dame Mamie Tshibola, veuve d’un ancien collaborateur de l’ « évêque » qui l’accuse de viol, rétention illicite des documents parcellaires et menaces de mort. Son procès doit s’ouvrir ce 25 mai 2020.

Rappelons qu'il est de principe que toute personne privée de sa liberté par arrestation ou détention a le droit d'introduire un recours devant la chambre du conseil qui statue à bref délai sur la légalité de sa détention et ordonne sa libération si la détention n'est pas conforme aux motifs et selon la procédure déterminés par la loi.

Lire aussi : Le Pasteur Pascal Mukuna placé sous MAP