Plusieurs anciens ministres cités comme témoins dans l’affaire Ministère public et RDC contre Vital Kamerhe

JUDICIAIRE

Me Dieudonné Kalubi, un des avocats du collectif de défense de Monsieur Vital Kamhere sollicite du Président du Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe de citer à comparaître plusieurs témoins dans le dossier dit « des 100 jours » pour lequel son client est poursuivi pour détournement des deniers publics.

Il s'agit de Messieurs BITAKUIRA BIHONA HAYI Justin, Ancien ministre du développement rural ; Nicolas KAZADI, Coordonnateur Principal ; Pascal KATANGA KAHINDA, chef de Division Conservateur des titres immobiliers de Ngaliema ; BILOMBA MBALE Marcos ; KAZADI KANKONDE Peter ; WAME NKUALOLUKI André ; MUKUMBI TSHIKUNA Joseph ; BANYWESIZE BYAMUNGU Jacques ; KAMERHE LUAMBUKIRA Justin ; BADAGA MUBAGWA Alphy ; SHANGALUME NKINGI Daniel lilas MASSARO ; KANGUNDIA MBAYI Pierre, ancien ministre du budget ; Le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, sieur Déogracias MUTOMBO MWANA NYEMBO ; Henri MULANG, ancien Ministre des Finances ; KILANGALANGA, conservateur des titres immobiliers ; NGUNDA MUZUMBU, comptable principal à la Présidence de la République, TUMBA John, Ministre de la formation professionnelle; KAZADI LUBEMBA Alexis, expert chargé du programme de 100 jours ; NGONGO SALUMU Michel, D.G. ai de la , SAKOMBI MOLENDO, ministre des affaires foncières; ainsi que madame SORAYA MPIANA, belle-fille du prévenu Vital KAMERHE.

Lors de l’instruction qui doit reprendre ce lundi 25 mai, les témoins à charge et à décharge seront entendus par le Tribunal s’ils ont été préalablement et régulièrement cités à comparaître. Ils devront prêter serment et répondre aux questions du Tribunal. Le refus de prêter serment ou de répondre est sanctionné par la loi, tout comme le faux témoignage.