Depuis le 10 février 2020, les magistrats à travers toute l’étendue du territoire national ont déclenché une grève pour dénoncer d’une part l’illégalité du taux de 12,5 % appliqué sur l’Impôt Professionnel sur les Rémunérations (IPR) qui leur est applicable et d’autre part, la mauvaise application de cet impôt selon les paliers auxquels correspondent les traitements des magistrats de la 4ème à la 9ème catégorie.

Read more ...