En République Démocratique du Congo comme partout ailleurs, l’avocat est un professionnel de droit régi par l’ordonnance-loi n°79-028 du 28 septembre 1979 portant organisation du barreau, du corps des défenses judiciaires et du corps des mandataires de l’État.

Les dés semblent jetés pour le Pasteur Mukuna, responsable de l’église Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK).
Il a été auditionné ce mercredi 13 mai pendant près de 6 heures assisté de ses avocats au Parquet général près de la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe.

Faisant allusion au procès historique débuté le lundi 11 mai opposant notamment le Ministère public à l'Honorable Vital KAMERHE, alors Directeur de Cabinet du Président de la République à la République Démocratique du Congo, certains compatriotes pensent que le fait pour le précité de dire ne pas connaître ses présumés co-auteurs constitue déjà l'une des preuves irréfutables pouvant éventuellement amener le Juge à le condamner. D'autres a contrario, estiment que mentir à ce niveau constituerait une infraction.