© droits tiers

A l'ère de ce qu'on qualifie de "Quatrième révolution industrielle", à savoir  la révolution numérique, la RDC ne veut pas rater le coche. À l'instar des plusieurs autres pays, il veut saisir les opportunités qu'offre le numérique pour être plus compétitif et attractif.